En 1977, Fabrice Emaer, haute personnalité des nuits parisiennes, achète le Palace quasi à l’abandon avec le soutien du ministre de la culture de l’époque. Des travaux colossaux sont engagés pour redonner au lieu son enveloppe originelle des années 30.

Le Palace ouvre ses portes le 1er mars 1978 et devient presque immédiatement l’endroit le plus en vogue de Paris, attirant les grands de la mode, acteurs, personnalités politiques, écrivains et notables de toute la capitale.

C’est toute une époque dont les habitués tels que Graces Jones, Prince, Andy Warhol, Serge Gainsbourg, Jean-Paul Goud, Karl Lagerfeld, la bande de Christian Louboutin et celle d’Yves Saint Laurent n’oublieront jamais.

Aucun détail n’est laissé au hasard : de la physionomiste intraitable à l’entrée, aux costumes des serveurs créés par Mugler. Pendant 5 ans vont se succéder des nuits toutes plus belles et fantasmées les unes que les autres, marquant à jamais la nuit parisienne.

En 1983, Fabrice Emaer décède et le «Palace» entame son déclin, laissant toute une génération orpheline d‘un lieu où la fête était reine.

Histoire

Histoire

histoire